• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Il y a de ces gens exceptionnels qui croisent parfois nos routes

Il y a de ces gens exceptionnels qui croisent parfois nos routes - Lilly Mitchell

Mon amie Marie-Soleil se marie. Rien de très surprenant me direz-vous. Des milliers de personnes se marient chaque année. Et vous avez raison. Mais ces personnes ne sont pas Marie-Soleil. Elle porte son nom à merveille, partout où elle passe, tout s’illumine. Nous nous connaissons depuis notre plus tendre enfance. Quand j’étais petite, c’était ma voisine d’à côté et rapidement, nous sommes devenues amies lorsqu’elle et ses parents ont emménagé. Nous avions à peu près 5 ans à cette époque. Nous n’allions pas à la même école, car voyez-vous (ironique d’utiliser cette expression, vous comprendrez bientôt) Marie-Soleil est aveugle. Enfin, on doit dire non-voyante, mais pour sa part, elle ne s’en formalise pas. Elle a longtemps été semi-voyante mais a perdu complètement la vue avec le temps. C’est comme une âme sœur dans ma vie. Sans elle, je ne serais pas la même. Parce qu’elle ne voit plus du tout depuis ses 15 ans, elle a développé la sensibilité des personnes qui devinent tout par les autres sens. Elle sent vraiment les choses, elle sait beaucoup mieux que personne comprendre les émotions des gens et les apaiser avec quelques mots. Combien de fois adolescente, j’ai pleuré dans ses bras, un nombre incalculable je l’avoue… Marie-Soleil est pour moi un vrai ange. Elle a une sensibilité exceptionnelle, et ce qui est merveilleux, elle réussit à transmettre un peu de sa paix intérieure aux autres. L’été dernier, elle a rencontré Tommy, un entrepreneur qui possède une compagnie de decontamination moisissures, et ça a été le coup de foudre. Ces deux-là ensemble, voient la vie avec les yeux du cœur. Il l’a demandé en mariage à Noël, et le grand jour est pour l’été prochain. Hier, elle m’a demandé de l’accompagner sur la rue St-Hubert, afin d’avoir tout au même endroit. Avec les années, on a développé une manière de communiquer vraiment spéciale. Je suis ses yeux dit-elle. J’ai appris tout un vocabulaire pour décrire ce que je vois pour qu’elle puisse en capter toutes les nuances. Avec elle, la maxime de St-Exupéry prend tout son sens : ‘On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux’.

 

The author:

author

Petite brunette. Cool et peu maboule. Un tantinet artiste un peu égoïste. Fillette coquette. Mouton noir style braillard. Papillon en chanson. Avez-vous le goût de me prendre le pouls ? En tous les cas, je vous livrerai tout ça, et cetera ! Au plaisir de se choisir…