• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La fin de semaine de cuisson

La fin de semaine de cuisson - Lilly Mitchell

J’ai décidé de visiter ma mère pour la fin de semaine et aller faire de la nourriture. Si on travaille ensemble, on pourrait faire plusieurs bonnes recettes, qui prennent longtemps à faire, comme des tartes, des gâteaux et de la sauce à spaghetti maison, se les partager et en avoir chacun de son côté. J’aime faire ça en groupe, soit avec de la famille ou des amis. De cette manière, on ne passe que deux jours à cuisiner, et on en a pour longtemps après.

Je ne me rappelle plus comment c’est venu sur le sujet, mais ma mère m’a mentionné que son amie cherche pour une troupe pour faire de la musique de mariage. J’ai levé la tête et je l’ai regardée.  À l’école secondaire, je me tenais avec des musiciens très souvent, et j’ai tout de suite pensé à Anne-Marie, qui joue du saxophone. Elle est incroyablement talentueuse, et elle pourrait faire carrière en musique. Alors, j’ai tout de suite dit à ma mère que je chercherais son numéro de téléphone, en espérant qu’elle habite encore chez ses parents, vu qu’elle est encore à l’université. Elle n’a pas terminé son cours de professeur. Elle a fait un bac en musique et ensuite, elle veut enseigner dans les écoles primaires et secondaires. C’est une bonne manière de continuer à travailler dans le domaine qu’elle aime tant, tout en pouvant avoir la liberté de passer un bout de temps, durant l’été, à participer à des spectacles.

Alors, ma mère va la contacter. C’est super, Anne-Marie va avoir un beau contrat de travail ; les mariages, ça paie bien, il paraît. Je lui fais ce petit cadeau, car elle a souvent été incroyablement patiente avec moi quand ça allait mal.

De retour dans la cuisine, nous continuons à préparer des plats principaux : sauce à lasagne, sauce à spaghetti, chili mexicain, ragoûts, tartes et quiches savoureuses et tartes dessert.  Nous ferons les autres desserts, biscuits, muffins, cupcakes, carrés aux dattes, brownies, carrés au citron et mousse aux fraises.  Nous en aurons pour un très long bout de temps !

À un moment donné, mon père s’est pointé dans la cuisine, car ça sentait trop bon.  Il adore, plus que n’importe quoi, les biscuits aux noix de Grenoble et à l’érable de ma mère.  Il a réussi à s’en prendre deux, sans qu’elle ne s’en rende compte, et il est descendu dans le sous-sol pour les manger discrètement.  Mais, bien sûr, ma mère et moi, nous savons combien nous en avons cuit, et nous savions qu’il en manquait.  Mais ce n’est pas grave !

Le voyage du retour a été difficile à cause de la charge que je transportais,  mais je sais que je ne vais pas regretter du tout le travail que cela a exigé !

 

The author:

author

Petite brunette. Cool et peu maboule. Un tantinet artiste un peu égoïste. Fillette coquette. Mouton noir style braillard. Papillon en chanson. Avez-vous le goût de me prendre le pouls ? En tous les cas, je vous livrerai tout ça, et cetera ! Au plaisir de se choisir…