• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le choix d’une nouvelle vie

Le choix d’une nouvelle vie - Lilly Mitchell

Je suis une femme qui vit à l’étranger et je reviens souvent au pays lors des vacances, parfois pour les fêtes de fin d’année. Depuis que je me suis mise en couple, je n’ai cessé de remarquer des changements dans mon quotidien. Cela a débuté au début de ma relation avec mon mari. Cela n’a pas tout de suite eu d'impact, mais au fil du temps, j’ai ressenti une sorte de transformation tout au fond de moi-même. Tout semblait être parfait dans ma vie, toutefois, je me rendais compte que je n’étais plus la femme que j’étais avant notre vie commune. En effet, je me suis mariée avec mon compagnon, depuis lors, je me suis remis en question, car en plus de ne plus être une demoiselle, j’ai aussi changé de style de vie, d’habitudes vestimentaire, de comportement, de régime alimentaire, mais aussi de pays. À un certain moment, j'ai même envisagé une augmentation mammaire. C'est dire à quel point j'étais mélangée. Aussi, quelques semaines après notre mariage, on a décidé d’entreprendre un déménagement, là où mon mari vit, et où il travaille. Au moment de notre départ, je me suis doutée que rien ne serait plus comme avant. Mis à part le fait que j’aurais à m’adapter à ce pays, ses coutumes et son mode de vie, j’avais en tête que je serais loin de mes proches.  Tout d’abord, j’avais eu du mal à m’habituer à cette nouvelle vie. En effet, même si la plupart des gens qu’on croise au quotidien, parlent ma langue, je ne cessais de me dire que c’étaient des étrangers, probablement à cause de leur accent. Je dois quand même avouer que, malgré le fait que tout le monde semblait toujours pressé par le temps, je ressentais de la gentillesse et de la convivialité dans leurs manières d’être. Il m’a fallu beaucoup de temps pour me faire à l’idée que cette nouvelle vie m’irait bien, et qu’elle est à présent mienne. Sur le plan infrastructure, la ville a tout pour séduire et n’a rien à envier à mon pays d’origine. Même si j’ai trouvé la ville attrayante de par son aspect, j’avais toujours la nostalgie de mes endroits préférés. Ceux que je fréquentais, soit avec mes amis, soit toute seule quand j’avais besoin de tranquillité. Néanmoins, comme nous revenons dans mon pays natal presque tous les ans, la séparation avec mes proches n’a pas été brutale. Avec mon mari, on s’est mis d’accord pour y passer nos vacances. Parfois même, il prend des jours de congé pour me proposer des voyages improvisés dans d’autres régions de mon pays, car selon lui, il y a encore beaucoup de choses que je n’ai pas vues et que ce serait bien de les visiter en amoureux.

 

The author:

author

Petite brunette. Cool et peu maboule. Un tantinet artiste un peu égoïste. Fillette coquette. Mouton noir style braillard. Papillon en chanson. Avez-vous le goût de me prendre le pouls ? En tous les cas, je vous livrerai tout ça, et cetera ! Au plaisir de se choisir…