• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le difficile combat de Pierre

Le difficile combat de Pierre - Lilly Mitchell

Ce matin, c’est encore difficile pour Pierre de se lever. Depuis quelque temps, il récupère de la chimiothérapie qu’il a subit. Il y a deux ans, on lui avait annoncé qu’il avait la leucémie. Il s’était alors battu contre la maladie, sans relâche, pendant de longs mois.

Il s’était battu pour ses enfants. Ils avaient alors deux et quatre ans, bien sûr, leur maman était présente et avait toujours assumé tout ce qu’il fallait. Mais il ne pouvait pas imaginer les laisser seuls, pour lui, ça aurait été comme un abandon, et comme c’est ce qu’il avait vécu étant petit, il ne pouvait pas s’y résoudre.

Alors qu’il n’avait que cinq ans, sa maman décéda en l’espace de quarante-huit heures, d’une tumeur au cerveau qui n’avait pas été détectée assez rapidement. Il n’avait pas de souvenirs d’elle, mais avait précieusement conservé des photos vieilles de presque quarante ans. Ensuite, son papa était décédé dans un accident d’hélicoptère au-dessus d’une plateforme pétrolière.

De lui, il lui restait énormément de souvenirs. Ils avaient passé tellement de temps ensemble depuis la mort de sa mère, et leur relation s’était soudée. Il voulait être le même père pour ses enfants que celui qu’il avait eu.

Aujourd’hui, c’était le baptême de sa plus jeune fille. Tara, sa femme, avait tout organisé pour qu’il ne se soucie de rien. Elle était très attentive à son mari, depuis toujours, et ces derniers temps, bien sûr, son attention s’était renforcée. Elle avait eu très peur de le perdre. Cela lui semblait une épreuve qu’elle n’aurait pas su affronter. Elle avait alors changé certaines choses dans sa vie, parce qu’elle avait perçu l’urgence, tant de vivre que de profiter de chaque instant, d’apprécier tous les moments de partage avec son mari comme avec leurs enfants et leurs amis. Il lui semblait maintenant avoir perdu du temps précédemment, à tenter de ne blesser personne quitte à s’oublier pour ça. Elle savait que rien n’avait plus de valeur que sa famille, le fait qu’ils soient réunis et qu’ils puissent passer du temps ensemble.

Aujourd’hui, Pierre se sent fatigué, mais c’est une belle journée. Ils ont réuni pour le baptême de leur fille tous leurs amis les plus proches et uniquement les gens avec qui ils avaient le goût de passer du temps. Tara a fait installer un abri soleil toile dans le jardin et tous les convives ont dîné dehors. Le repas s’est prolongé jusque tard dans l’après-midi, et Pierre commence à fatiguer, mais il est tellement heureux d’avoir pu participer à ce beau moment qu’il ne regrette rien.

 

The author:

author

Petite brunette. Cool et peu maboule. Un tantinet artiste un peu égoïste. Fillette coquette. Mouton noir style braillard. Papillon en chanson. Avez-vous le goût de me prendre le pouls ? En tous les cas, je vous livrerai tout ça, et cetera ! Au plaisir de se choisir…