• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les élèves de ma sœur

Les élèves de ma sœur - Lilly Mitchell

Je trouve qu’être institutrice, est un métier vraiment drôle. On ne risque jamais de s’ennuyer avec les différentes bêtises que les enfants font tous les jours. J’ai passé une semaine de folie lorsque j’ai séjourné chez ma sœur. En effet, j’avais un dossier important à préparer. Alors, il a fallu que je me déplace. Au départ, j’avais prévu de réserver un hôtel, mais lorsque j’ai appelé ma sœur pour lui demander des avis sur les bonnes adresses, elle a tout de suite insisté pour qu’elle m’héberge durant mon séjour. Elle était même un peu énervée d’entendre que je puisse envisager de louer une chambre dans un hôtel, alors qu’elle habite dans ce secteur. D’autant plus qu’elle avait besoin de moi pour acheter des portes et fenetres Longueuil. Toutefois, je ne voulais pas trop m’imposer dans sa vie, alors j’ai préféré que ce soit elle qui le suggère. Et c’est ce qu’elle a fait. Ma sœur est une institutrice d’élèves en cours moyens dans un grand établissement de la rive-sud de Montréal. Ce qui est amusant, c’est que chaque soir, elle revient avec une montagne de feuilles à corriger. J’ai remarqué qu’à chaque fois qu’elle se met à les corriger sur son bureau, après le souper, elle passe la plupart de son temps à rire. Et puis, je n’ai plus pu m’empêcher de lui demander ce qu’il y avait de si drôle. Elle m’a alors invité à la rejoindre et m’a tendu quelques copies. Et là, j’ai moi aussi commencé à rire comme un enfant. Ce que ces copies contenaient faisait incroyablement rire. Je ne pourrais dire tout ce qui était comique, mais je peux parler de quelques-uns. Par exemple, lorsqu’on leur demandait quelles sont les mesures à prendre pour ne pas être piqué par un moustique, un élève avait répondu qu’il fallait dormir avec un « mousquetaire ». Ou encore, quelles sont les méthodes d’extermination de rongeur, un autre élève a répondu qu’il fallait contacter la gendarmerie la plus proche. Ma sœur m’explique alors que tous les jours, elle apprend de nouvelles choses insolites de ses élèves. Elle m’a fait comprendre à quel point les enfants sont aussi adorables. En ce qui me concerne, il faudra encore attendre quelques années avant que moi et mon mari décidions d’en avoir un. Nous avons fixé ensemble des objectifs à atteindre avant de se lancer dans la fondation d’une famille. Ce n’est pas un sujet à éviter pour nous, mais juste une question de priorité.

 

The author:

author

Petite brunette. Cool et peu maboule. Un tantinet artiste un peu égoïste. Fillette coquette. Mouton noir style braillard. Papillon en chanson. Avez-vous le goût de me prendre le pouls ? En tous les cas, je vous livrerai tout ça, et cetera ! Au plaisir de se choisir…